Le forum des animaux Forum Index Le forum des animaux
Venez parlez de vos animaux préférer :Chiens, chats, cheveaux, serpents ect ...
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



 Bonjour ! 
Bienvenue sur le Forum Des Animaux (FDA) !
 
*Merci d'être passer sur le Forum Des Animaux (FDA) et un merci encore plus profond si vous vous y êtes inscrits. Et bien sûr, bon amusement sur le FDA à nos très chers utilisateurs. 
Otage en Colombie : Le president Uribe accepte la création d'une "zone de rencontre"

 
Post new topic   Reply to topic    Le forum des animaux Forum Index -> Divers -> Le bar.
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Doudou
Admin fanatique des chiens et de Shakugan No Shana
Admin fanatique des chiens et de Shakugan No Shana

Offline

Joined: 08 May 2007
Posts: 675
J'habite: Caudry
Féminin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle

PostPosted: Sat 8 Dec - 11:51 (2007)    Post subject: Otage en Colombie : Le president Uribe accepte la création d'une "zone de rencontre" Reply with quote

Bonjour à tous et bonjour à toutes.

- Bonjour. J'ai une information INEDITE à propos des otages de Colombie dont Ingrid Betancourt !
Evidemment je n'ai pas tous lue ... Pfff
En tout cas, bonne chance pour ton lire ... Lol

Otages en Colombie: le président Uribe accepte la création d'une "zone de rencontre"

Le président colombien Alvaro Uribe a annoncé vendredi la création "d'une zone de rencontre" pour négocier la libération des otages de la guérilla dont Ingrid Betancourt, un revirement spectaculaire mais assorti de conditions restrictives que les Farc risquent de rejeter.

Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a déclaré être prêt à contribuer aux efforts lancés par le président français Nicolas Sarkozy pour la libération de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt, retenue en otage par les Farc en Colombie.

"Vous pouvez compter sur ma disposition et ma volonté à contribuer à une action humanitaire", a déclaré M. Ortega en réponse à une invitation du président français à appuyer ses efforts pour la libération de la Franco-Colombienne.

"Je demande à notre frère Manuel Marulanda (chef de la guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie) de remettre en liberté Ingrid Betancourt, un geste qui honorerait les Farc, Marulanda et la Colombie", a déclaré Ortega, président sandiniste au pouvoir depuis janvier, dans son message adressé dans un point de presse conjoint avec son homologue hondurien Manuel Zelaya, en visite à Managua. M. Ortega a également demandé que son homologue vénézuélien Hugo Chavez puisse reprendre ses efforts de médiation pour cette libération. La mission de médiation de M. Chavez dans ce dossier a pris fin brutalement le 22 novembre à la demande du président colombien Alvaro Uribe.

Le gouvernement colombien va créer une "zone de rencontre" dans une région rurale pour négocier avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc - guérilla marxiste) l'échange de 45 otages des rebelles contre 500 guérilleros emprisonnés, a annoncé solennellement le président Uribe. "L'Eglise catholique nous a proposé la création d'une zone de rencontre et le gouvernement a manifesté sa disposition à l'accepter", a déclaré M. Uribe, surprenant les Colombiens à qui il répète depuis des mois qu'il n'accepterait jamais de zone démilitarisée.

"C'était le plus difficile à bouger. Les autres choses ne sont que des formalités. Maintenant la balle est dans le camps des Farc", a déclaré M. Mauricio Lizcano, membre de la Commission pour la paix du Congrès.

De nombreux membres de familles d'otages se sont réjouis de cette décision qui, selon eux, est l'abandon d'une condition "inamovible" d'Uribe, le refus d'une zone démilitarisée. Mme Yolanda Pulecio, la mère de l'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, a rendu hommage dans une déclaration à la radio privée RCN au "geste positif du président" colombien. Carolina Perez, la fille d'un député otage des Farc, est radieuse. "Uribe a cédé sur un point fondamental, la démilitarisation", dit-elle.

Toutefois Alvaro Uribe a assorti cette mesure de nombreuses restrictions : La zone d'une superficie de 150 km2 ne "doit pas être ou très peu habitée", les parties "participant aux négociations ne doivent pas être armées", il ne doit pas y avoir dans cette zone "de postes militaires ou de police qu'il faille déplacer" et "des observateurs internationaux seront présents dans cette zone". De son coté le ministre de la Défense, Juan Manuel Santos, présent lors de cette réunion, a indiqué la durée de vie de la zone de rencontre ne devra pas exéder plus de 30 jours.

Le ministre a demandé que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) soit autorisé par les Farc à rencontrer les otages afin de pouvoir vérifier leur état de santé.

Moins optimiste que d'autres au regard de cette initiative, l'ancien maire de Bogota, Luis Eduardo Garzon (gauche) estime que la proposition du président est "boiteuse parce qu'elle élimine une des positions intangibles du gouvernement mais ne tient pas compte des demandes des Farc".

En effet, de nombreux obstacles demeurent pour parvenir à un accord. Le président Uribe exige également que les guérilleros prisonniers qui pourraient être échangés renoncent définitivement à la lutte armée des Farc. La guérilla a posé comme préalable absolu à toute négociation la démilitarisation de la région de Florida et Pradera (sud-ouest) où ont été construites plusieurs bases militaires. Les rebelles exigent qu'une telle zone démilitarisée soit d'une dimension cinq fois supérieure à celle proposée par le président Uribe.

Les deux enfants d' Ingrid Betancourt, Mélanie et Lorenzo Delloye, ont supplié vendredi leur mère de garder "courage" et "l'envie de vivre" dans des messages radio diffusés en direct dans l'espoir de l'atteindre dans la jungle colombienne.

Dans des messages empreints d'émotion, transmis par Radio France Internationale (RFI) sur son service en espagnol, Mélanie et Lorenzo ont voulu répondre à l'appel de leur mère, apparue très amaigrie et déprimée dans une vidéo et une longue lettre datée du 24 octobre.

Dans ce premier signe de vie depuis plus de quatre ans, elle réclamait des messages radio trois fois par semaine de ses enfants, "unique information vitale" à ses yeux.

"Je veux que tu vives, que tu manges le mieux possible et que tu aies envie de vivre", a dit Lorenzo à sa mère, dans son message lu en direct depuis les locaux de RFI à Paris vers 11H15 heure de Paris (10H15 GMT), c'est-à-dire 05H15 locales en Colombie, heure à laquelle l'otage a le plus de chance de l'entendre. "Ma belle maman de mon coeur, je voudrais te dire avant toute chose que je t'aime de toute mon âme", lui a dit Lorenzo, 19 ans.

"Courage, s'il te plaît ma belle maman. Courage, sois forte. Courage parce que tu vas rentrer à la maison. Courage parce que nous allons te sortir de là", a ensuite assuré la voix tremblante d'émotion Mélanie Delloye, depuis New York où elle fait des études de cinéma. "Prends soin de toi ma belle maman, prends soin de toi (...) c'est le plus important pour moi", a supplié la jeune fille de 22 ans.

Lorenzo Delloye s'est adressé également aux autres otages: "Ne pensez pas une seconde que nous n'allons pas vous libérer tous. Nous savons très bien qu'il existe une vraie urgence"





Back to top
MSN
Publicité






PostPosted: Sat 8 Dec - 11:51 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le forum des animaux Forum Index -> Divers -> Le bar. All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2020 phpBB Group
powered by ArgenBLUE free template